ECE cestvrai.

hors de la tradition, rite, convention.

22 Juin 2011 , Rédigé par pascal

 

"Car mes pensées ne sont pas vos pensées, et vos voies ne sont pas mes voies, dit l’Éternel : car [comme] les cieux sont élevés au-dessus de la terre, ainsi mes voies sont élevées au-dessus de vos voies, et mes pensées au-dessus de vos pensée.  Esaïe 55:8,9

Combien sommes nous nombreux a faire des réunions spéciales lors de telles dates, jours pointés par la tradition ou fête sur un calendrier. Cela en devient même parfois rituel, tous les ans. Souvent par ignorance, croyant rendre un culte agréable a Dieu, le mélange des pensées humaine nous conduit a utiliser ces jours de célébrations, en s'attendant même a croire que ce jour sera celui que Dieu utilisera pour un miracle, une oeuvre. Il en est ainsi de noël, pâques, pentecôte, fête de la musique et bien d'autres célébrations inspirées et imposées par les hommes, bien loin des plans de Dieu. J'ai eu récemment un curieux malaise lorsqu'il fut question de faire quelques choses pour la fête de la musique, sans comprendre pourquoi cela me froissait. En me documentant je m'aperçu que les personnes voulant la célébration d'un jour de la fête de la musique en France étaient les mêmes que ceux qui encourageaient la célébration pour la gay pride dans ce même pays, la légalisation du cannabis et bien d'autres choses honteuses qu'il n'est pas nécessaire d'exposer ici.

"Ne soyez pas séduits : les mauvaises compagnies corrompent les bonnes moeurs.   1corinthiens 15:33     

Si je n'approuve pas en toutes démocratie et sans aucune haine les idées de ces personnes nommées responsables du pays par la majorité du peuple, comment puis je utiliser leurs célébrations, rendez vous ou calendrier? Je crois sincèrement qu'il doit y avoir une séparation entre ces choses et nous.

"Et ne vous conformez pas à ce siècle ; mais soyez transformés par le renouvellement de [votre] entendement, pour que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, bonne et agréable et parfaite." Romains 12:2    

Quelques uns penseront que ce jour est un bon jour, une bonne occasion pour gagner des âmes ou témoigner. En vérité, cela démontre de la part des personnes pensant ainsi et attendant ces jours une implication par intérim avec Dieu dans le commandement d'allez annoncez en tout temps ( instant) le message de l'évangile au monde qui nous entoures. "Aujourd'hui peu- être ou alors demain " disait une fameuse chanson, cela revenait en vérité a dire "quand j'aurais le temps et si je veux". Si le calendrier le permet, si la tradition le permet, si le jour est approprié, si le pape me l'autorise, si mon pasteur le veut, parfois même de façon très spirituelle, si le Saint-Esprit me le dit.... Résultat le "si" devient synonyme de "peu être jamais!" et il devient impossible de faire quoi que ce soit!

 Permettez moi de vous faire part d'une expérience que Dieu me donna de vivre lors des cultes passés dernièrement dans notre Eglise et celui de ce matin.

Nous avions commencé le culte du jour de l' ascension. Des gens qui ne voulaient pas de Dieu étaient parmi nous, accompagnant leurs épouses, soeurs ou amis. Ces personnes avaient prévenus, pas de questions a leurs égares, pas de contact. Ils venaient pour faire plaisir à leurs proches. Le moment de louange commença, espérant pour ma part que ce moment ouvrirait les coeurs. La louange paraissait sans effet, au bout de quelques instant nous passâmes a la prédication. Ces gens avaient les bras croisés et le regard fuyant. C'était le jour de l'ascension, nombreuse étaient les Eglise qui célébraient ce moment et espéraient une intervention spéciale et j'étais de celle-ci, désireux de voire quelques choses ce passée, faisant tous mes efforts. En fin de réunion, lors d'un appel, une chrétienne demanda que l'on pris pour elle. Rien en apparence ne ce passa. la réunion était fini! lorsque nous nous séparâmes  je vis au fond de la salle, une femme que je ne connaissais pas aller vers mon épouse pour lui demander de prier afin de recevoir le seigneur dans son coeur. Ma femme pria avec cette femme discrètement. Pour ma part sans importuner mes visiteurs et sans question, je leurs remis divers tracts sur l'évangile. Trois jours plus tard, suite a un appel j'appris que le plus dur des invités avait été touché profondément dans son coeur et que cela lui donnait envie d'en savoir plus. Mais tous cela n'était pas suffisant a mes yeux, puis vint le moment du jour de la pentecôte. je fis la louange et m'efforça d'attirer le Saint Esprit. Le culte fut super, mais pas de Saint Esprit tombant sur les personnes, en vérité il était déjà dans les coeurs bien avant ce culte. Ce fameux jours rien ne se passa en apparence.Quelques jours plus tard, la femme qui reçus le seigneur vint a la réunion lors d'un culte, c'était un culte ordinaire (si il en existe?). Je sais qu'il n'y a rien d'ordinaire avec notre Seigneur. Ce jour là, le Saint-Esprit tomba sur elle subitement. Ne sachant rien de ce qui lui arriva elle se mit a parler en langue, son visage devint radieux et souriant, les membres de l'Eglise le constatèrent et furent étonnés. Toute l'Eglise l'accompagna en priant, louant avec elle, pour certains en langues et pour d'autres en parole audible par tous. La pentecôte était là, la promesse s'accomplissait dans une personne qui ne fut ni informée ni enseignée sur l'oeuvre et la personne du Saint - Esprit, elle avait seulement auparavant lors d'un autre culte accepter le Seigneur Jésus - Christ.Et comme le jour de la Pentecôte s’accomplissait, ils étaient tous ensemble dans un même lieu. Et il se fit tout à coup du ciel un son, comme d’un souffle violent et impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis. Et il leur apparut des langues divisées, comme de feu ; et elles se posèrent* sur chacun d’eux. Et ils furent tous remplis de l’Esprit Saint, et commencèrent à parler d’autres langues, selon que l’Esprit leur donnait de s’énoncer. Actes 2:1,4

 

Conclusion.

 Mes amis pasteurs et autres chrétiens vont dire qu'ils sont étonnés que je décrive ces choses comme si je n'en étais pas informé, je sais qu'il est vrai que Dieu fait ce qu'il veut et quand il veut et selon son plan divin. Mais j'ai seulement voulu rappeler que Dieu n'est pas à nos ordres, calendriers. Qu'il n'attend pas nos enseignements du royaume aux autres, pour intervenir et bénir, lui seul fait et croyez moi il peut faire quand il veut et ou il veut. Si nous ne sommes  plus étonnés par l'intervention de Dieu qui nous bouscule dans nos rites, nos pensées, nos certitudes, c'est que nous sommes devenus secs. Dieu doit toujours nous étonnés. Il est là ou nous ne l'attendons plus, là ou nous ne voulons pas qu'il soit, brisant les habitudes, traditions et orgueil de chacun. Qu'il soit élevé!

soyez bénis par L'Eternel au nom du Seigneur JESUS- CHRIST

P140710_21.45.JPG

  

 

 

 

 

 

                                                        

Lire la suite