ECE cestvrai.

Un Dieu d'amour oui! Mais un Dieu juste surtout!

 

J’ai vu des dérives dans la forme de l'amour que les gens veulent témoignés ou offrir a leurs semblables, dans le ministère aussi bien en France qu’en Europe. Parfois cette manifestation d’amour se traduit hélas par certaines associations avec des pratiques ou mouvement religieux que la bible et par conséquent Dieu réprouvent. La dérive se trouve bien souvent face a certains versets bibliques que l’on occulte afin d’attirer, mais le terme piéger est plus approprié, des hommes et femmes a Jésus. Le fait est compréhensible, cela est plus facile ainsi, mais cela est dévastateur car lorsque la vérité dont nous sommes les porteurs apparaît, bien souvent ces mêmes gens dupés, abandonnent la foi, découvrant que la vérité de la Parole Dieu n’est pas un sentiment mais quelle demande des actes. Le drame devient grave par ce fait, ces pauvres gens leurrés bien souvent, s’éloignent de Dieu pour le restant de leurs vies et notre responsabilité dans ce cas est engagée devant le trône. Pendant une certaine période, les chrétiens attiraient les gens qui ne connaissaient pas Jésus avec cette formule, « si tu viens à Jésus, tu n’auras plus de problème », ou « tu vivras sur un nuage de bénédictions constantes dans ta vie séculière ». De nos jours certains peuvent même vous promettre que vous serez riches. Je vous laisse une pensée a ce sujet, relisez votre bible et montrez moi les disciples de Jésus qui furent riches et moururent sur un matelas de pièces d’or… Certains me dirons que cela était du aux circonstances de temps anciens. Peut être à vos yeux, mais ma bible dit que « Dieu ne change pas…. » Jacq.1 :17  Mal : 3.6. Je ne dis pas qu’il nous faut être persécutés, pauvres ou subir d’autres fléaux, mais je vous affirme que la bénédiction de l’Eternel est ailleurs que dans la course à cette prospérité qui devient semblable chez les chrétiens à celle du monde.

Revenons à présent a notre sujet. 

L’amour présenté comme ci-dessus ne devient qu’un emballage humain de sentiments et non la vérité. L'amour de Dieu est bien différent de ce que nous pouvons témoigner. L’amour de Dieu ne consiste qu’en une seule et unique chose, loin de nos considérations, laissez moi vous exposez selon la bible, l’écriture sainte, la définition de l’amour, selon Dieu. «  Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point mais qu’il ait la vie éternelle » jean 3.16 Êtes-vous d’accord avec ce verset ? Si oui, vous comprenez que l’acte d’amour du père ne commence pas par une mélodie à l’eau de rose, ni une bonne tape sur la joue mais par un acte fort, violent et cela nous montre que la manifestation de l’amour divin n’a rien de semblable avec notre pensée et que le prix de la transgression n’est pas un gros bisou ou une complaisance mais que cela a nécessité la mort du juste, un sacrifice, une mort. Beaucoup de gens pensent que l’amour de Dieu engendre milles excuses quand au travers de ceux qui se disent lui appartenir, la vérité est la suivante « Dieu est un Dieu saint »  « Vous serez saint car je suis Saint » paroles cités plusieurs fois dans la bible en voici les référencesLévitique11 :44.  19 :2. 20 :7,26, Nombre 15.40 1 Pierre 1.19 etc.

Voici à présent mon inquiétude : que dit la bible sur ceux qui ne sont pas proclamés par christ, les anges et les cieux, comme étant justes et saints devant le Père éternel et donc non inscrits sur le registre céleste. Ce message ne plaira pas forcément mais en voici la vérité écrite dans la bible, je vous laisse ce passage à méditer et prendre au sérieux Daniel 12 : 1. « A cette époque-là se dressera Michel, le grand chef, celui qui veille sur les enfants de ton peuple. *Ce sera une période de détresse telle qu'il n'y en aura pas eu de pareille depuis qu'une nation existe jusqu'à cette époque-là. A ce moment-là, ceux de ton peuple qu'on trouvera inscrits dans le livre seront sauvés. »

La crainte de Dieu est le commencement de la sagesse, cette crainte est véritable elle implique un véritable engagement, une véritable décision. Tous nos « amen ! », « alléluia ! », danses ou concerts chrétiens ne nous serviront de rien devant le trône encore une fois voyez ce que dit « L’AMOUR PARFAIT, Jésus ! » en Matthieu 7.21.« Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur! N’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. »  Voyez vous l’amour de Jésus à présent comme un sentiment ou bien comme bien plus une vérité qui parfois peut se manifester de façon bien différentes de nos conceptions, je n’ai cité que la bible en cherchant à faire abstraction de notre forme d’amour qui finalement devient un manteau d’ouate étouffant la vérité. D’autre parole venant du trône de Dieu sont aussi évidentes, en voici une «  Et dans ce temps là se lèvera Michaël, le grand chef qui tient pour les enfants de ton peuple, et ce sera un temps de détresse tel qu’il n’y en à point eu depuis qu’il existe une nation jusqu’à ce temps là. Et en ce temps là ton peuple échappera, savoir quiconque sera trouvé inscrit dans le livre. » Apocalypse 13 :8  Certains penseront mais si j’ai confessé (romains 10 :9), ne suis-je pas héritier (apocalypse 21 :7)? Certes mais pour hérité il faut rester en vie, et la vie ou la mort sont au pouvoir de la langue ! Hum ! N’est-elle pas sous l’influence de la pensée ? C’est ainsi qu’elle fonctionne et produit des actes. En faire un instrument de mensonge, un instrument de critique, de complaisance avec le péché, de flatterie ou un distillateur des vérités fondamentales de la parole de Dieu quand a la transgression… En fait-elle un instrument que Dieu agrée ? Nous pouvons crier amen, etc. mais si notre consécration ne dépasse pas ce petit sacrifice de prêcher la vérité et de mettre des actes envers nos vielles habitudes ou celle des autres, je crois que nous mentirons donc aux hommes et les guiderons vers une fausse image de l’amour de Dieu. Nous pourrons nous réjouir de citer de belles phrases ou des nom bibliques, mais leurs conditions resteront inchangées. La nouvelle naissance demande une conversion, un demi tour et croyez moi le temps n’est pas aux caresses mais bien aux décisions.

Partager cette page

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :