ECE cestvrai.

Articles avec #le mot du mois. tag

Quand le désert avance!

22 Juillet 2014 , Rédigé par pascal Publié dans #le mot du mois.

Quand le désert avance!

Le désert avance, laissant derrière lui des oubliés qui finiront par ne plus être que des os desséchés. Nos campagnes profondes sont envahie par la poussière, cela étouffe, cela pique les yeux, cela empêche de progresser et finit par ensevelir dans l'ignorance les âmes. En campagne de France, le travail est considérable, Dieu utilise aussi, au loin, a l'étranger, pour sa gloire des hommes et femmes que je bénis. Mais ici le désert frappe a nos portes, la poussière se glisse dans les maisons, Des " rat des champs" sont en ordre de batailles pour lutter contre l’ensevelissement. ils sont souvent inconnus et veulent le rester, isoler mais choisissant d'accepter cette situation, prenant les coups des assauts de ce sable étouffant créer par le vide et l’indifférence. Une association en France se met en place, afin de recenser uniquement ces pasteurs isolés, afin que ceux ci se connaissent entre eux, afin de fournir aussi le matériel nécessaires a leurs travail local, afin de créer des rencontres, de s'édifier ensembles. Nous parlons de ceux qui ont choisit de tout quittés pour travailler uniquement, loin des grandes villes et œuvrant uniquement en campagne. Loin des salaires mirobolant de la notoriété ( cela ne vous concerne pas, mais quelques uns certainement), allant de ferme en ferme de village en village, créant des cellules de maisons ou Église de maison. Travaillant dans des hameaux, parfois pour une seul famille, leurs but, édifier, informé et maintenir une vie spirituelle abondante jusqu’à la fin de la vies de ceux qui reçoivent le Christ. Que tu sois un Pasteur reconnu ou Pasteur selon la foi que Dieu t'as donné pour que tu réponde a l'appel en France, je te laisse me contacter.

Nous ne sommes que au point de départ de cette création, nous avons besoin de constituer un réseau, donnant un corps (squelette résistant au tempête) a cette muraille qui empêchera le sable de progresser. Cela ne sera pas un mouvement, une fédération, mais une simple appellation, réunissant des ouvriers s'édifiant, se portant, se supportant aussi, avec la même foi et conviction, pour faire reculer le désert dans notre nation! Les premières actions commencerons a partir du quinze septembre. voici le mail: cestvrai@neuf.fr.
Bergers isolé, bergers de deux ou de milles qu'importe, ensemble nous pouvons faire reculer le désert!
Pasteur Pascal Blaise

Lire la suite

le plan du diable.

27 Avril 2013 , Rédigé par pascal Publié dans #le mot du mois.

  loup-saute-mouton.jpg 

 

Le diable se rendait a un rassemblement chrétien, il était en avance.

- Où vas-tu par là? lui demanda - t - on.

- Au temple, ou j'ai à faire. Pourquoi n'irais - je pas me défendre là où l'on m'attaque?

- Te défendre? Mais comment t'y prends - tu pour te défendre Dans un lieu où le monde est contre toi ?

- Pauvre novice ! J'ai mis les moyens de réussir. Dès le matin, par exemple je m'arrange pour qu'il arrive un imprévu, oh! Pas grand-chose: des invités qui s'annoncent pour midi, un petit rhume qu'on décidera de tuer en restant bien au chaud.... Je me suis aperçu que c'était plus facile encore: un lacet qui casse juste au moment de partir, un bouton qui manque, le lait qui se renverse, le chat qui est malade, la panne de gaz, la voiture qui ne démarre pas, les enfants qui traînent, et ça y est, on ira pas au culte. Et même si l'on y va dans ces conditions, je suis tranquille, on est de telle humeur qu'on n'en profite pas du tout.

Dans l'église je fais en sorte que le moment de recueillement qui précède le culte soit impossible: c'est très facile ! Il suffit de deux ou trois personnes qui bavardent dans le hall, ou dans le fond de l'église, ou dans l'auditoire pour que l'on en arrive pas a se recueillir ou prier !je m'arrange pour faire arriver le plus de monde possible en retard et j'en tire double profit: ces gens-là ont manqué le début du culte et ils ont dérangé les autres pendant les 15 premières minutes, c'est toujours ça de gagné !

Il y a ceux qui ne prennent au dépourvu et qui entre dans ce lieu pour la première fois. Comme je désire qu'ils ne reviennent pas, j'ai mis au point un dispositif de contre-attaque: personne ne leur donne un recueil de cantiques, personne ne les salut, ni à l'entrée, ni à la sortie, j'ai remarqué que cela suffisait pour qu'on ne les revoit plus. Un enfant qui ferme la porte bruyamment, un parapluie qui tombe, ou tout autre bruit de chaises suffise d'ordinaire à faire tourner la tête à une bonne partie de l'auditoire.

Je fais aussi de suite occupée les dernières places aux premiers arrivés, afin que les retardataires soient forcés de rester debout au fond ou de traverser tout le temple, c'est pour moi encore un profit, car l'assistance est distraite et eux-mêmes pour éviter cet inconvénient de déranger, ne reviennent pas les fois où je puis les faire arriver en retard, par un imprévu de dernière minute.

Je leur escamote ainsi deux ou trois réunions par mois. Et puis j'ai mille tour dans mon sac; il suffit d'avoir un peu de patience et j'en ai plus qu'ils n'en ont eux-mêmes!

             mouton-loup.jpg

Un jeune plein d'enthousiasme... Ça me fait mal sur le moment, mais qu'il se marie et on ne le verra pratiquement plus. Je l'engage dans des projets de construction de maisons, et son enthousiasme se ralentit.

Et puis si tu pouvais lire dans tous les coeurs pendant les chants, la prière et le sermon. Un pense à son commerce, l'autre à sa promenade, l'autre à son repas de midi, un autre à sa maison j'en ai des pensées à leur glisser dans l'esprit et ils les accueillent facilement au point que certains sont présents de corps, mais complètement ailleurs par la pensée.

Puis, je n'en finirai pas s'il fallait tout dire, je m'arrange pour que certains ne se pardonnent pas, ne s'entendent pas entre eux et qu'ils s'assoient loin les uns des autres,  en pensant à leur rancune !

Ainsi, tu vois que j'ai raison d'aller à leurs rassemblement et que j'y fais de brillantes affaires. Dans les lieux de plaisir, mes affaires se font toutes seules. J'ai moins besoin d'y concentrer mon attention. Mais dans leur rassemblement, c'est autre chose, il faut que je m'y rende et si possible avant eux tous !

Ainsi résonnait le diable tout en cheminant.

 

«soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qu'il dévora. Résister lui avec une fois ferme, sachant que les mêmes souffrances sont imposées aux frères dans le monde »

              1 Pierre 5:8-9.

 

                           

                     parfois-lennemi-se-cache.jpg

Lire la suite

Courage!

12 Février 2011 , Rédigé par pascal Publié dans #le mot du mois.

Courage!

 

1 Pierre 5:8,9

 

La résistance endurcit. Qu'on résiste aux appels de Dieu, on finit par ne plus les entendre; qu'on résiste à l'angoisse du péché, on finit par ne plus la sentir; qu'on résiste à la grâce de Dieu en Jésus-Christ, on finit par ne pouvoir plus avoir le coeur touché et le jour de grâce passe.

Mais aussi, qu'on mette au service de la bonne cause cette résistance énergique et patiente qui est trop souvent consacrée à la mauvaise, qu'on résiste au péché, et ses sollicitations deviennent bien moins vives et moins attrayante; qu'on résiste à la tentation, et le tentateur s'enfuit.

" Résistez!" quel mot expressif; comme il rend bien la consigne que les chrétiens reçoivent du Prince de leur salut chaque fois qu'ils se voient obligés de combattre leur grands adversaires, satan et son armée; c'est bien là le mot d'ordre qu'ils doivent se répéter l'un à l'autre pour se soutenir et s'encourager dans leur combat! " Résistez!".

Nous n'avons pas à prendre l'offensive; Dieu ne veut pas que, dans un élan téméraire nous allions nous mesurer avec le péché ou que nous allions au - devant de la tentation; mais il ne faut pourtant pas la craindre au point de perdre courage: ce serait un manque de foi.

le moment de la tentation venu, il faut que, rassemblant toutes nos forces, recueillant toutes notre énergie, concentrant toute notre volonté sur un seul objet, nous opposions aux efforts du malin en nous une résistance calme et ferme contre laquelle sa rage vienne se briser comme le flot sur un rocher. Il n'est pas facile de résister ainsi; les assauts sont parfois bien rudes; souvent, tandis que l'enfant de Dieu lutte pour ne pas perdre une parcelle de son terrain, son coeur saigne et ses larmes coulent; mais comment ne serait - il pas capable de résister s'il est "ferme dans la foi?" Il sait et il croit que Jésus a vaincu le prince de ce monde; il sait et il croit que celui qui est avec lui est plus puissant que celui qui est dans le monde; il sait et il croit, enfin, que par la foi il est déjà " plus que vainqueur en celui qui l'a aimé." " Résistez" donc, étant fermes dans "la foi." Résistez à la tentation, quelle qu'elle soit, qui est particulièrement la vôtre. L'ennemi vous incite à ceci, résistez-lui en ceci; il veut vous empêchez de faire cela, faites cela. Résistez! résistez avec courage, avec prière, avec confiance, et quand il verra qu'il" n'a rien en vous," il se retirera. C'est parce que Jésus a résisté que le diable s'est retiré. " tout ce qui est né de Dieu est victorieux du monde, et la victoire par laquelle le monde est vaincu, c'est notre foi " 1 Jean 4.

Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin que vous puissiez résister aux embûches du diable......et qu'ayant tout surmonté, vous demeuriez fermes." Ephésiens 6:11,13

Lire la suite